lundi 15 septembre 2014

Le marché Zeleni Venac, la Couronne Verte

Aujourd'hui, je vous fais découvrir un joli marché situé dans le centre de Belgrade, à deux pas de la rue piétonne Knez Mihajlo. Son nom est Zeleni Venac, tout comme le quartier où il se trouve, ce qui veux dire la Couronne Verte. 



Comme je l'ai déjà mentionné dans mon billet précédent, Belgrade était encore au XIXème siècle entouré d'un fossé et à l'endroit du quartier actuel s'était accumulé tant d'eau que personne ne songeait à s'y installer. Cependant, les frères Simić, hommes d'affaires et hommes politiques, ont eu du flair et ont reconnu le potentiel de ce quartier. Ils y ont bâti leurs maisons en 1840 et dans l'une d'elles fut ouverte une auberge qui était à louer. 

Madame Herman fut la première gérante de l'auberge. C'était une émigrante allemande venue chercher une vie meilleure avec son mari qui malheureusement tomba malade lors de leur voyage et mourut des suites de cette maladie, la laissant veuve dans une ville où elle ne connaîssait personne.

Cependant, son sens des affaires et sa pédanterie ont fait de l'auberge un endroit culte où l'on se devait de sortir et d'être vu. Au lieu d'inscrire un nom sur la plaque de l'auberge, elle eu l'idée de dessiner une couronne de feuilles vertes. C'est comme cela que l'auberge reçut son nom, comme tout le quartier également.

L'auberge la Couronne Verte
L'auberge la Couronne Verte a survécu les deux guerres mondiales et fut finalement détruite dans les années 1960. Aujourd'hui, à cet endroit meme, se trouve un Mac Donald's. Et oui...



C'est après la première guerre mondiale que fut ouvert le premier marché portant le nom celèbre de la Couronne Verte, et qui reçut l'épithète de Reine des Marchés. Il s'y trouve toujours, rénové et modernisé, mais charmant comme autrefois. De plus, il a été mis dans la liste des monuments historiques d'intéret public de la ville de Belgrade de par son architecture particulière. Ce sont ses tours carrelées rouges et blanches qui sont son signe distinctif.





Le marché est très bien alimenté et grouille de monde. A cette époque de l'année, les musts sont le poivron et la prune que les mains zèlées vont préparer en salate ou en confiture pour les réserves d'hiver dans le garde-manger. Mais c'est une autre histoire pour un autre billet.





Belgrade comptent aujourd'hui de nombreux supermarchés et hypermarchés où vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin. Cependant, rien ne remplace le brouhaha, les odeurs et les mots échangés avec les vendeurs qui ventent leur marcandise. 

Un petit goût de Balkans, à deux pas du Mac Do.

Le marché Zeleni Venac au début du XXème siècle